Stérilisation

Votre bouche et vos dents peuvent avoir des répercussions sur votre santé générale.

Lors de votre premier rendez-vous, lors du questionnaire médical signalez toutes vos affections ou troubles.

Certaines pathologies nécessitent des soins dentaires adaptés.

Si votre cardiologue vous a donné une carte de l’endocardite infectieuse, veuillez nous le signaler.

La prise de certains médicaments peut avoir de graves répercussions.

Signalez nous la prise :

– D’ Aspirine( Aspégic*/ Kardégic*/Cardiosolupsan*/etc..)

– De Plavix*

– De Biphosphonates, (médicaments contre l’ostéoporose) ( Actonel*/Bonvida*/Bondronate*/Zometa*/Acfasta*)

ACTUALITE:

LA STERILISATION

La stérilisation est la destruction de tous les microbes dans un système par l’action d’agents antimicrobiens et l’élimination des corps microbiens. Le résultat de l’opération non limité à la durée d’application étant l’état de stérilité.
Le matériel stérilisé est celui qui a subi une stérilisation (passage dans un désinfecteur).
Le matériel stérile est celui qui après avoir subi une stérilisation est maintenu stérile dans un conditionnement spécifique.
Pour les instruments tranchants ou piquants le maintien de la stérilité est indispensable.
Pour les instruments d’examens ou de soins superficiels la sétrilisation est une obligation, le maintien en état stérile ne l’est plus

NOTRE CHAINE DE STERILISATION

 

 

 

 

 

 

 

1. LA DESINFECTION

  • Après utilisation, les instruments sont disposés dans un panier et plongés dans un bac de pré-désinfection, contenant un bain de détergent-désinfectant.
  • But de cette opération : diminuer la quantité d’agents infectieux, réduire le risque de contamination au cours des phases suivantes et faciliter le nettoyage ultérieur.
  • Puis le panier est trempé dans un bac á ultrasons.

 

 

 

 

2. LE NETTOYAGE

  • Dans un premier temps, les instruments sont nettoyés par ultrasons dans un bac contenant des produits antiseptiques. Le phénomène de cavitation qui se forme permet la libération de bulles d’oxygène qui décollent les souillures organiques adhérant aux instruments permettant un meilleur accès aux produits désinfectants.
  • Certains instruments passeront encore au lave-vaisselle.
  • Les instruments sont alors soigneusement rincés sous l’eau.

 

 

 

3. LE SECHAGE

  • Une stérilisation efficace doit se faire sur des instruments parfaitement secs.
    Ils sont donc séchés individuellement.
  • Puis placés dans le stérilisateur, sous sachets si besoin.

 

4. LE CONTROLE.

L’assistante inspecte les instruments ce qui permet de détecter des souillures et de jeter les instruments détériorés.

 

 

 

 

 

 


Un test de la bonne efficacité de la stérilisation est effectué quotidiennement

 

 

5. LA MISE EN SACHETS

  • Les intruments sont emballés dans des sachets thermo-soudables portant une marque de couleur faisant office de témoin de stérilisation.
  • Le marquage des sachets permet de noter la date et le lot de strérilisation.

6. LA STERILISATION

  • Nous utilisons un stérilisateurs á vapeur d’eau classe « B », obligatoire pour le matériel dentaire.
  • Le cycle est de 18 mn á 134 C° (cycle actif sur les prions) avec des phases de vide préalable et final.
  • Nos stérilisateurs sont contrôlés très régulièrement avec des tests effectués sur place ainsi que par envoi d’échantillons et remise de certificats par des organismes habilités.

 

 

 

 

 

 

 

7. LE STOCKAGE

  • Les instruments stérilisés sont stockés dans un lieu sec et propre, séparément des instruments non stériles. La date de péremption de la stérilisation est inscrite au dos de chaque sachet.

 

 

 

 

 

 

LA GESTION DES DECHETS

Pour des raisons de sécurité et de respect de l’environnement, tous nos déchets organiques, les objets coupants et piquants ainsi que les compresses souillées sont collectés par un organisme agréé qui a la charge de les détruire. Il en va de même pour nos déchets d’amalgame qui contiennent du mercure et qui sont récupérés par des filtres spécifiques au niveau de nos équipements.

La salle de stérilisation est le point névralgique du cabinet.

Le cycle de nettoyage est conforme au code de Déontonlogie des Chirurgiens-Dentistes :  » Le chirurgien-dentiste doit prendre et faire prendre par ses assistants toutes dispositions propres à éviter les transmissions de quelque pathologie que ce soit « .

 

Liens

Aseptie dentalespace

 

Haut de page